Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Je retrouve Emile Zola pour "La curée".

Les Rougon-Macquart
Acte 2

La curée

----------------

Ce deuxième livre nous plonge dans un univers différent de La fortune des Rougon.

On retrouve Aristide Rougon qui quitte Plassans pour aller à Paris. Il part avec son épouse Angèle et la petite Clotilde. Ne voulant s'encombrer de son fils Maxime, ce dernier reste en Provence.  
Eugène Rougon est quant à lui déjà installé à Paris où il travaille. Aristide, arriviste, décide de changer de nom de famille et ne se satisfait ni du travail que lui a trouvé Eugène, ni de son logement qu'il trouve trop chiche. Ses seules obsessions : l'argent et le pouvoir et être vu. 
Lorsque son épouse meurt, Aristide se débarasse alors de la petite Clotilde en l'envoyant chez Pascal, son frère. Grâce à Sidonie qui est de la même trempe qu'Aristide, ce dernier réussit à épouser la fille de Mr Béraud Du Châtel, Renée. Ayant eu connaissance des biens immobiliers de Renée, c'est un patrimoine immobilier et un plan d'action qu'il épouse avant même d'épouser une femme dont il ne voudra s'encombrer.  En effet, l'époque est à la démolition pour permettre la création de grandes rues ou avenues et la ville devant exproprier les propriétaires, Aristide se dit que c'est le moment où jamais de trouver un subterfuge pour faire croire à la valeur d'immeubles afin de tirer un maximum d'argent lors de l'expropriation à venir. 

Aristide ira de combines en combines pour ruiner sa femme et s'enrichir. Pendant ce temps-là, Maxime, jeune homme, revenu à Paris à la demande de son père, s'amourachera de sa belle-mère mais en "digne" fils de son père, il fera à son tour un mariage qui arrangera ses affaires personnelles.

-----------------

La fortune des Rougon  plantait le décor généalogique de la famille et La curée  révèle la personnalité d'une branche de cette famille. Les personnages concernés dans ce roman sont trois des enfants Rougon et Aristide est le personnage essentiel de ce deuxième roman. S'il n'était déjà pas très sympathique dans le premier roman, sa capacité à abuser des autres et à vouloir se mettre en avant et écraser les siens est ici mise en exergue. 

En fait, ce deuxième volet de la série donne envie de lire les suivants et j'ai l'impression de suivre un feuilleton dont j'ai hâte de lire l'épisode suivant.

--------------------

 



 

 

 

Je retrouve Emile Zola pour "La curée".

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article