Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Un peu d'espionnage outre-Manche

Un peu d'espionnage outre-Manche

 Serena vit dans l'est de l'Angleterre avec sa soeur Lucy, sa mère et son père (évêque anglican). Elle qui ne rêve que de littérature, la voilà contrainte par sa famille de poursuivre des études de mathématiques ! Une fois sa licence en poche, elle annonce à ses parents qu'elle va intégrer le ministère de la Santé et de la Sécurité sociale alors qu'en fait elle vient de rejoindre les rangs du MI5. Ne nous emballons pas ; son travail n'a rien de palpitant. Elle n'est là que pour constituer des dossiers, des fichiers et les archiver. Puis après une amourette avec l'un de ses "supérieurs", elle se voit confier une mission. Il lui est demandé d'approcher un écrivain et de lui proposer un financement visant à le libérer des contraintes matérielles en l'échange de l'écriture d'un roman dont le thème mettrait à mal l'idéologie communiste. La société qui soutient  ces écrivains n'étant qu'un écran du MI 5, et surtout, Serena ne devant jamais révéler quoique ce soit des dessous de l'affaire à cet artiste.

------------------------------

Mon avis : ce roman est agréable à lire et je l'ai d'ailleurs lu très vite.

Cependant il lui manque quelque chose et c'est fort dommage. Je le trouve donc plutôt sans intérêt.

J'aurais aimé qu'il s'inscrive dans un registre burlesque ou dans un registre de polar or ce n'est pas le cas. Du coup, les personnages et l'histoire perdent de leur intérêt alors même que les personnages, leurs caractéristiques physiques et vestimentaires auraient pu être le support d'un roman un peu fantaisiste ou sombre. D'ailleurs assez régulièrement il y a des phrases qui font sourire et je trouve dommage que l'auteur n'ait pas pris le parti de s'engouffrer dans cette voie là. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 17/09/2014 13:31

Bonjour Une ribambelle, je suis assez d'accord pour dire que ce roman n'est pas très marquant. Sympa mais loin d'être le meilleur de McEwan, dommage. Bonne après-midi.

Une ribambelle 17/09/2014 13:33

C'est d'autant plus dommage que le thème était sympa et de la part d'un anglophone, j'aurais plutôt vu un côté burlesque au livre qui n'aurait pas été ridicule mais qui lui aurait convenu à merveille.