Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Nos disparus - Tim Gautreaux

Nos disparus - Tim Gautreaux

Troumal. Arkansas. Une famille est massacrée à l'exception d'un nourrisson qui a eu le temps d'être balancé par son père dans le poêle à bois (éteint) avant que des hommes canardent parents et enfants. Le décor est planté. 

Le Mississipi n'est qu'à quelques encablures. C'est d'ailleurs grâce à ce fleuve que Sam, une fois devenu adulte va pouvoir vivre. Marié, il vit chichement de son boulot de surveillant dans un grand magasin de La Nouvelle Orléans. N'ayant pu empêcher l'enlèvement d'une fillette dans cette enseigne, le voilà licencié ; or les boulots ne sont pas légion dans le coin. En revanche, la pauvreté intellectuelle, la misère, le racisme le sont. Sam embarque donc sur l'Ambassador, rafiot rafistolé qui propose des croisières musicales le long du Mississipi. Il est chargé de surveiller les clients, de récupérer coupe-choux, armes à feu et autres joyeusetés au moment de l'abordage. Mais Sam s'est aussi donné deux missions : retrouver la fillette disparue pour la rendre à ses parents et mettre la main sur les sauvages qui ont abattu sa famille.

-----------

J'ai bien aimé ce roman où l'on vogue tranquillement sur le Mississipi en suivant Sam sans cesse en quête et l'atmosphère des bayous, même si elle est inhospitalière, était plaisante à parcourir. A un moment du livre la découverte de ce que l'on attend est intenable ; j'étais très pressée d'arriver au bout du livre or je n'en étais qu'à la moitié. Je mettrai un bémol sur un passage du roman que je n'ai pas trouvé très crédible.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le Bison 31/12/2014 13:25

Je me plongerai bien aussi dans les eaux boueuses du Mississippi. Flâner lentement et pénétrer le bayou. Une autre atmosphère, cruelle et éprouvante, mais je crois que cela me plairait bien

Une ribambelle 31/12/2014 13:29

J'ai pensé à toi en le lisant. En fait j'ai regretté que l'auteur ne se penche pas assez sur le bayou, sur la chaleur, les chevaux, mais après tout, ça n'était sûrement pas le propos de son livre et c'est dommage d'ailleurs ; enfin, dommage pour moi ;-) ça m'aurait bien plu. J'aime bien que l'on aille au bout d'une atmosphère quand il y en a une.

Kathel 30/12/2014 18:51

C'est vrai que l'attente est assez éprouvante... Je ne me souviens plus précisément de quel passage peut ne pas être crédible, j'imagine que c'est vers la fin. J'ai tendance à oublier davantage les fins que les débuts de romans ! ;-)

Une ribambelle 30/12/2014 18:58

Eprouvante est le juste mot.
Je ne vais pas dire le passage qui ne m'a pas semblé crédible pour ne pas tout dévoiler mais cela a rapport avec ce que fait Sam à un certain moment au sujet de Lily.