Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Satan Lake - Joanne and Gerry Dryansky

Satan Lake - Joanne and Gerry Dryansky

Angie, 13 ans, a des parents bien plus axés sur leur égo et sur leur vie sexuelle que sur le bien-être de leur fille. La voici donc qui quitte New-York à la demande expresse de son père -qui a besoin d'avoir le champs libre- pour aller vivre à Whitman chez sa mère qui elle n' a que faire de sa fille. Angie fait la connaissance de Ross et les voilà qui deviennent amis avec leurs failles, leurs douleurs, leurs souffrances. Ross ne va pas mieux qu'Angie. Sa maman est malade, alitée à la maison. Les deux jeunes adolescents font du vélo, se baladent et se soutiennent dans les moments difficiles.

Pendant ce temps là, le père de Ross qui est policier a sur les bras une affaire de meurtres à résoudre. Un tueur à Whitman se prend pour un justicier et assassine celles et ceux qui s'adonnent au sado-masochisme, à la pédophilie ou aux relations extra-conjugales. Will le père de Ross essaye tant bien que mal avec Fred, son acolyte, de démasquer le meurtrier. Mais les indices sont bien maigres et la police peine à trouver le coupable.

-----------------------

Merveilleuse histoire où se côtoient l'amitié, les non-dits, les ressentiments, les maladresses, la violence subie et non décrite.
Emouvante histoire que l'amitié de ces deux enfants livrés soit à eux-mêmes soit à leurs souffrances.
J'ai eu le coeur serré et les larmes aux yeux quelques pages avant la fin, avant que je termine la lecture du récit fait par Angie. Soufflée par l'émotion qui s'est dégagée de ses derniers mots.
J'ai profondément aimé ce livre.

 


 

Quant à savoir s'il aurait dû malgré tout payer ça, Dieu seul le sait (...) J'ai tendance à croire qu'il existe un Dieu, un Dieu omniscient, et que, au bout du compte, nous nous retrouvons tous à nous interroger sur ce que cette chose ou cet être masculin ou féminin sait lorsqu'Il ou Elle nous prodigue ses merveilles. Il se pourrait que Dieu n'ait pas que nous en tête, mais aussi un vieil ennemi très puissant. Ce qui explique qu'il ait besoin de notre aide.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

le Bison 03/03/2015 08:56

J'ai aussi profondément aimé ce livre. Une ambiance qui te serre le cœur... Et pourtant, je n'en attendais pas grand chose au début de sa lecture. Ce fut une superbe surprise. Des romans tendance thriller comme ceux-là, j'en redemande. Parce qu'ils sont au-delà du thriller, ils sont chargés d'émotions et de tripes.

Une ribambelle 03/03/2015 20:04

Effectivement au début je me suis laissée trimbaler par les personnages d'une façon un peu plan-plan sans attendre grand-chose puis comme j'avais mal interprétée une phrase troublante dès le début, j'ai pris une mauvaise direction et j'attendais autre chose. Puis quand une partie du "dénouement" a pris une autre direction, je ne savais plus trop que penser. Quant aux dernières pages qui ont été émouvantes, elles n'en ont pas pour autant écrasé le reste du récit.