Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

Onni Rellonnen, PDG, proche de la cinquantaine ne va pas bien. Il va même très mal et décide donc de mettre fin à ses jours. Il choisit pour cela une grange, en pleine nature, où il sera tranquille pour passer de vie à trépas. Or en s'approchant de la grange, il remarque un homme à l'intérieur, qui au vu de sa tenue est militaire -colonel d'ailleurs-. Onni réalise que le colonel se prépare à mourir lui aussi en se pendant. Une fois la corde nouée autour de lui et alors qu'il allait succomber, Onni entre dans la grange afin de secourir le malheureux.
Le projet commun aux deux hommes a échoué. Qu'à cela ne tienne ! Ils disposent de bien des ressources. Ils prennent la décision de regrouper au sein d'une association des finlandaises et finlandais qui auraient envie de se suicider.
Après une réunion organisée aux petits oignons et grâce à un transporteur qui se propose d'être leur chauffeur de car, les voilà qui partent glaner dans le pays celles et ceux qu'ils avaient pu rencontrer ou qui leur avaient écrit. Le car flambant neuf sera le dernier lieu où ils vivront puisqu'il est prévu de le faire rouler à vive allure jusqu'à une falaise où il s'échouera au bas, dans la mer. Mort garantie. 
Ainsi, ils récupèrent une femme battue, un directeur de cirque, un éleveur de rennes, un employé des chemins de fer...tous suicidaires et volontaires pour ce projet commun.
Après s'être rencontrés et s'être enfin décidés, le bus joue son rôle de futur cercueil en roulant à toute allure pour s'échouer bien plus bas dans les eaux froides.
Manque de chance pour eux, cela ne se déroule pas comme prévu....

--------------------

Mon avis : un livre plaisant à lire, plutôt drôle, simple, qui m'a fait passer un bon moment. C'est ce que je recherchais. Pas besoin de se concentrer ni de trop réfléchir. Un livre pour se détendre.

 

 

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Tiphanie 26/04/2015 09:43

Je me souviens avoir été dèçue par ce rolan mais il ne m'en reste pas grand chose de plus.

Une ribambelle 26/04/2015 10:06

De toute façon ça n'est pas un de ces livres dont on garde un souvenir impérissable et ce n'est pas ce que j'en attendais. En fait pour moi, c'est typiquement le genre de lecture qui m'aère la tête et me divertit. Je n'en ferais pas une lecture quotidienne mais de temps en temps j'aime ne pas avoir à trop réfléchir et à passer un bon moment.

dasola 22/04/2015 16:16

Bonjour Une Ribambelle, un roman plaisant en effet (et il se termine bien). J'aime l'optimisme de l'écrivain. Bonne après-midi.

Une ribambelle 22/04/2015 19:33

Avec les beaux jours, ça collait bien :-) Léger, sympa.

Kathel 16/04/2015 14:45

Dans le même esprit, il y a Le meunier hurlant ou La douce empoisonneuse... par contre j'ai abandonné un ou deux plus récents, peut-être étais-je lassée.

Une ribambelle 16/04/2015 20:07

J'aime beaucoup le titre "La douce empoisonneuse". Méfiance, méfiance.

MJ Fée Main 15/04/2015 20:34

Ce titre m'avait interpellée il y a quelques temps... et puis j'ai oublié de lire ce livre... Tu viens de me le rappeler, et si en plus la détente est de la partie, alors c'est pour moi !

Une ribambelle 15/04/2015 20:41

Oui c'est un livre qui détend bien et qui ne nous fait pas trop réfléchir. Et de temps en temps ça fait du bien.

manU 14/04/2015 20:56

De Paasilinna, j'ai lu Le Lièvre de Vatanen qui m'a beaucoup plus emballé que tu ne sembles l'avoir été par celui-ci...

uneribambelle 15/04/2015 11:03

Je testerai alors. J'espère que ce n'est pas du même registre car un livre léger c'est sympa mais je n'en ferais pas mes lectures quotidiennes.

le Bison 14/04/2015 20:14

Tiens, celui-là, je l'ai lu de-ça quelques années...
J'en garde un souvenir - disons - plaisant. L'idée de départ est excellente. Et puis, les pages défilent, je m'amuse bien dans un premier temps, avant de trouver la suite plus attendue, plus convenue. J'espérais arriver au plus tôt à la fin de ce périple, comme si l'intérêt s’essoufflait au volant de ce bus...

Une ribambelle 14/04/2015 20:18

Oui il était temps que tout le monde descende du bus. La Suisse aurait dû être le dernier arrêt avant d'atteindre le Portugal.