Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Miroirs - Naguib Mahfouz

Je le revis, deux ans plus tard, dans le bureau d'Aïd Mansour. Il avait changé. Avec son visage et son ventre enflés, nul doute qu'il était malade.
- Comment vas-tu ? lui demandai-je.
- Bien, comme tu vois !
- Mais tu n'es pas comme d'habitude !
- Seul Dieu ne change pas !
Aïd Mansour rit et dit :
- Enfin ! il connaît Dieu !

J'ai donc retrouvé mon auteur préféré pour un autre de ses écrits.

Dans ce livre, l'auteur égrenne les noms des hommes et des femmes qui ont jalonné sa vie et dont il nous conte l'histoire.

A chaque chapitre il nous relate un pan de l'histoire personnelle d'un camarade d'école, d'une collègue de travail. Il y a en tout 55 portraits ou plutôt 55 nouvelles ; car c'est ainsi que j'ai perçu ces histoires.

L'inconvénient avec autant de personnages est qu'il faut prendre des notes car certaines des personnes dont on a fait la connaissance réapparaissent parfois quelques chapitres plus tard dans la vie d'un autre (notamment pour celles et ceux qui ont accompagné l'auteur pendant plusieurs années). Or lorsque quelques pages plus loin on retrouve un nom dont on a déjà lu l'histoire, on a un peu de mal à se souvenir de ce qu'il avait fait ou de ce qui lui était advenu.

Les parcours de vie des amis de l'auteur sont emblématiques de certains thèmes : la corruption, la drogue, la pauvreté, l'adultère, la malédiction, la politique, les études, le départ à l'étranger pour aller étudier, les mariages avec des étrangères (grecques, anglaises, françaises)....

Finalement après avoir refermé le livre je me suis dit que ces sujets étaient intemporels et apatrides puisque les histoires de ces vies se déroulent en Egypte en 1920, 1940, 1960 mais les mêmes thèmes pourraient se retrouver dans la France de 2015 même si ce n'est pas sous la même forme.

Avec Reda Hamada, j'ai connu un homme pur dans ses intentions et son comportement, loyal et sincère, qui ne s'est jamais départi des principes auxquels il tenait - la liberté, la démocratie, la culture -, valeurs émanant d'une foi religieuse éclairée et purifiée des résidus du fanatisme et du charlatanisme.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 26/05/2015 16:18

Un thème très actuel, finalement.

Une ribambelle 26/05/2015 19:31

Tout à fait et je me demande si actuellement l'Egypte actuelle vit ou pourrait vivre tout ce qu'a vécu l'auteur et ses contemporains de 1930.