Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Funérailles célestes - Xinran

Funérailles célestes - Xinran

Magnifique histoire que celle de Wen qui nous entraîne de la Chine au Tibet. Kejun, médecin et fraîchement marié à Wen, est envoyé au Tibet par l'armée chinoise. Quelques temps après, il est déclaré mort. Wen ne pouvant croire au décès de son mari d'autant plus qu'il n'y a aucune trace de son corps, décide de partir elle aussi au Tibet. Accueillie sur place par l'armée chinoise, elle va finalement par l'intermédiaire de Zhuoma, tibétaine, vivre avec une famille tibétaine et les suivre dans leur nomadisme. Elle n'aura de cesse de chercher son époux et vivra ainsi auprès de cette famille dont les us et coutumes lui sont étrangers pendant de longues années.

-------------------

J'ai beaucoup aimé cette histoire, vraie, incroyable. L'abnégation de cette femme qui quitte son pays, sa famille, pour retrouver l'être aimé. Elle se retrouve à cotoyer un peuple dont elle ne parle pas la langue, dont les coutumes sont très éloignées de ce qu'elle peut vivre en Chine, par amour pour son mari disparu et dont elle est sûre qu'il n'est pas mort. Elle fait fi de tous les obstacles culturels, alimentaires, linguistiques. Cette histoire nous entraîne loin, très loin. Je suis partie avec Wen dans ce paysage arride, sec, difficile, au milieu des coutumes tibétaines dans l'espoir moi aussi de retrouver Kejun malgré la difficulté du paysage, du climat. Quant au temps, il semble finalement ne pas faire partie de ce voyage puisque Wen a passé trente ans au Tibet sans même songer à retourner en Chine tant qu'elle ne voyait pas sa quête aboutir.
Superbe découverte.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Aifelle 23/08/2015 13:20

C'est très tentant ! Les couvertures de chez Picquier sont toujours belles.

Une ribambelle 23/08/2015 15:28

Il faut se laisser embarquer. On plonge avec ravissement.
Je suis extrêmement sensible aux couvertures et il y a des éditeurs ou éditions bien meilleures que d'autres.

le Bison 23/08/2015 12:39

La bière est partout dans mes romans. Mais avec une tasse de thé, ce voyage à travers les ans et la Chine est superbe. Un grand roman, ces funérailles célestes et une grande femme qui a parcouru les chemins chinois du Tibet.

le Bison 22/08/2015 22:18

« Elle en venait petit à petit à comprendre que le Tibet tout entier était un grand monastère. Tous ses habitants étaient inspirés par le même esprit religieux, qu’ils portent ou non des robes de moines.

Le soir venu, les lamas ont attaché leurs montures et remballé leurs costumes, […] et ils ont bu de la bière d’orge et du thé au beurre. »

Une ribambelle 23/08/2015 09:03

La bière est partout, même au Tibet.

Lystig 22/08/2015 12:29

pourquoi pas ?

uneribambelle 22/08/2015 13:42

ça se lit vite et c'est très beau.