Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Emmeline - Elizabeth Bowen

Cécilia et Emmeline vivent ensemble dans une maison. Les deux jeunes femmes au caractère très différent se connaissent bien. En effet, Cécilia s'est mariée avec Henry, le frère d'Emmeline. Malheureusement l'union fut de courte durée car Henry est décédé. Au cours d'un voyage en train, Cécilia rencontre Markie, lequel va commencer une relation avec Emmeline.


L'histoire relate les relations amicales des deux jeunes femmes, leurs amours, l'omniprésence de Lady Waters qui passe son temps à présumer de ce qui serait mieux pour chacune d'elle et à faire des commentaires sur leurs relations.
Une ambiance anglaise bien restituée avec des personnages secondaires qui viennent étoffer l'histoire. Je trouve d'ailleurs qu'ils sont moins lisses que nos quatre personnages principaux.

 

 

Malheureusement, ma lecture a été gâchée par les nombreuses erreurs, maladresses  de traduction. Au bout de 140 pages il y avait déjà un bel échantillon.
Je trouve cela insupportable et inadmissible. Je n'arrive pas à comprendre que cela n'interpelle pas l'éditeur à défaut d'interpeller le traducteur. 
Et ce qui m'agace est qu'à un moment on finit par douter de soi.

J'ai eu droit à :

Ne prenez pas chaud (j'ai cherché sur le site du CNRTL et dans le dictionnaire vivant de la langue française et non, cela n'existe pas)
un bonnet de soleil (le chapeau aurait mieux convenu)
Ils bondissaient à tout coup des coulisses (à tous coups existe mais pas à tout coup)
Nous sommes passés devant un hôtel si gentil (à mon avis il s'agissait de "nice" en VO)
"Combien avez-vous d'enfants ? Deux. Comme c'est gentil" (Là encore, il devait y avoir "nice". Je ne vois pas en quoi c'est gentil d'avoir des enfants....)
Markie vient dîner. J'ai pensé que cela pourrait être gentil.
J'ai mangé un gros breakfast (bon, note à l'attention du traducteur : en France on a un mot pour traduire breakfast : petit-déjeuner)
Elle est occupée avec lui (alors dans le sens du texte c'est : elle est amoureuse de lui. Donc oui, quand on est amoureuse on peut être occupée mais être occupé n'est pas être amoureux).
Le sonnaillement du plateau 
Le pharos (une âme charitable sait-elle ce que c'est ?).
Emmeline se livrait devant un grape-fruit à ses fraîches réflexions (là encore je ne vois pas pourquoi grape-fruit n'est pas traduit... Vous irez demander à votre primeur trois grape-fruits).

 

Je vais vous épargner les autres. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le Bison 14/09/2015 22:37

Étonnant effectivement cette traduction approximative. Même si avec mon niveau d'anglais, je me permettrai d'émettre une critique sur une traduction :)
Mais bon, le coup de "nice" est magnifique !

uneribambelle 15/09/2015 07:27

C'est à se demander si c'est son neveu ou son fils qui a traduit. C'est bien la peine d'avoir mis l'imparfait du subjonctif correctement quand à côté de cela je me retrouve avec une traduction de base non faite ou mal faite ! Au moins, ça laisse ses chances au plus mauvais d'entre nous.

Alex-Mot-à-Mots 14/09/2015 13:01

Que d'erreurs de traduction ! C'est rédhibitoire.

uneribambelle 14/09/2015 13:09

Je suis tellement sensible à cela que ça a vite fait de me crisper. Après, j'étais à l'affût de ce que j'allais lire comme un enseignant qui s'attend à trouver des fautes dans une dictée. Et je n'ai pas tout noté. Il y a même un paragraphe de trois à quatre lignes que j'ai lu et relu au moins trois fois avant de pouvoir lui trouver un sens