Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lectures et critiques

Une ribambelle

Someone - Alice Mac Dermott

Someone - Alice Mac Dermott

New-York. Brooklyn. Années 30. Les irlandais émigrés habitent là. La famille de Marie n'a pas échappé à la règle. Ses parents occupent un appartement ; Marie partage sa chambre avec Gabe son frère aîné. La vie des enfants de la rue se déroule souvent sur les marches de l'immeuble à regarder qui passe, qui rentre, qui se promène avec qui...Il y a Bill, aveugle, Marie qui elle ne voit pas grand-chose, sa copine Gerty.
Puis vient le temps où Gabe s'engage dans une voie prévisible et le temps où Marie tombe amoureuse.
A leurs vies d'enfants et de jeunes adultes vont se greffer des drames, des désillusions et aussi quelques moments plus doux.

J'avais envie de passer la main dans mon dos et de dégrafer la chair de mes os, de défaire la glissière le long de ma colonne vertébrale pour me débarrasser de ma peau et la jeter par terre. Dos épaules ventre poitrine. De la piétiner; De brandir le poing vers Dieu pour m'avoir faite telle que j'étais dans cette obscurité originelle : sans beauté et sans amour.

J'ai noté cette citation car c'est à partir de ce moment là que j'ai aimé l'histoire alors que jusqu'à cette page 95, je trouvais cela plan-plan et j'avais même failli refermer le livre. J'ai donc bien fait d'aller au café après le boulot pour y poursuivre ma lecture et tomber sur le passage mentionné ci-dessus et qui a fait basculer mon avis sur les personnages et leurs histoires. Une lecture que j'ai trouvée émouvante au fur et à mesure où l'on avançait et une Marie très touchante. Seul petit bémol sur la forme : je n'apprécie pas lorsque l'on incruste dans le texte des passages qui se situent 20 ou 30 ans plus tard (il y en a eu trois ou quatre) et j'ai à chaque fois bien du mal à me situer et à me resituer.

Le plus souvent, ajouta Gabe, ils en perdent toute compassion. Ces gens en veulent à Dieu. Je l'ai déjà vu. Ils pensent, s'Il m'a créé, pourquoi q-t-Il choisi de me créer comme ça ? Pourquoi m'infliger toute cette souffrance inutile ? Il l'a fait exprès.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
J'ai beaucoup aimé ce livre :)
Répondre
U
Je comprends pourquoi et heureusement que j'ai persévéré et que j'ai été émue par le passage que j'ai cité car sinon je ne l'aurais jamais terminé et serais restée sur une mauvaise appréciation de cette histoire.
V
Je l'ai lu mais j'ai complètement oublié l'histoire.
Répondre
U
Alors ça, ça m'est déjà arrivé !
A
Une lecture que j'avais bien aimé.
Répondre
U
Je l'ai pris à cause du bandeau sur le livre. Comme quoi, les couvertures ont leur importance.