Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Un meurtre est-il facile ? Agatha CHRISTIE

Un meurtre est-il facile ? Agatha CHRISTIE


Pour planter le décor, nous sommes ici dans la campagne anglaise où Luke atterrit suite à sa rencontre avec une vieille dame, Mrs Pinkerton. Celle-ci lors d'une rencontre fortuite, l'informe que dans son village beaucoup de personnes sont mortes récemment et qu'elle connaît le meurtrier. Elle décide donc d'aller à Scotland Yard pour le dénoncer. Or, la voilà victime d'un malheureux accident de la circulation..... Ceci intrigue notre héros qui prend la décision d'aller dans ce village pour éclaircir l'affaire. Il se sert de la cousine d'une connaissance comme alibi pour prendre la température et essayer de démasquer l'assassin. Est-ce l'avoué ? Le brocanteur ? Le major Horton ? Fort heureusement, Luke va pouvoir compter sur l'appui de Bridget et de la vieille Miss Waynflete pour résoudre l'énigme.

Pour répondre à la question, je vous avoue que je ne me suis jamais penchée sur le problème ! Agatha Christie, si. Et cela faisait bien longtemps que je n'avais pas lu une si bonne histoire de la reine du crime. Le suspens est vraiment mené jusqu'au bout alors même que l'on entre-aperçoit qui est le meurtrier. Je vous le recommande vivement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dasola 31/07/2017 10:32

Rebonjour Une ribambelle, tu me donnes envie de relire cet Agatha sans Marple ni Poirot. Bonne journée.

Une ribambelle 31/07/2017 10:38

Oui. Aucun des deux et cela change.

manU 30/07/2017 18:36

Merci du conseil !

Une ribambelle 30/07/2017 18:42

Si je peux rendre service :-)

Emma 27/07/2017 12:40

J'ai des mauvais souvenirs d'Agatha Christie, je n'accrochais pas du tout mais en même temps cela fait très longtemps, je devrais peut-être essayer à nouveau.

uneribambelle 27/07/2017 13:16

Celui-ci est bien meilleur que les derniers que j'avais lus et pas chroniqués. Il y en a qui sont d'une banalité mais là elle nous mène en bateau.