Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

En sacrifice à Moloch - Asa LARSSON

En sacrifice à Moloch - Asa LARSSON

 La Suède, sa neige, ses chiens,ses parkas, ses bottes, ses pelles, ses forêts, ses routes désertes. Fermez les yeux. ça y est. Vous y êtes. J'oubliais : les ours. En l'occurrence, l'ours. Car celui-ci est bien particulier. Cet ours féroce a été abattu et dans son ventre on y retrouve un morceau d'homme. Bien que l'on ne puisse inculper l'ours a fortiori puisqu'il a été abattu, la police va au moins se mettre à localiser les restes de l'homme. Première enquête rapide : on retrouve le corps de l'homme dans la forêt. 

Quelques mois plus tard, Anna-Maria, inspecteur et Rebecka Martinsson, procureur, sont amenées à enquêter sur la mort d'une femme, Sol-Britt, retrouvée lardée de coups de fourche dans son lit avec une inscription : PUTAIN. Qui a bien pu en vouloir à cette grand-mère qui élève seule son petit-fils, Marcus. Le père de Marcus a été retrouvé mort lui aussi -décidément ça commence à faire beaucoup de décès dans une seule et même famille- et la mère de l'enfant n'ayant pas envie de s'encombrer de l'enfant l'a laissé à Sol-Britt. L'enquête commence mais Rebecka est dessaisie de l'enquête au profit de Carl von Post, un odieux procureur que l'on débarquerait bien volontiers en pleine "campagne" lapone. 

Pendant que l'enquête avance, l'auteur relate la vie d'Elina, jeune institutrice arrivée à Kiruna, ville minière en développement, au début du 20ème siècle. La vie d'Elina qui se déroule sous nos yeux est loin d'être un long fleuve tranquille. Et d'ailleurs, quel rapport avec Sol-Britt et sa famille ?

------------------------------

J'ai lu ce roman policier très rapidement car l'auteur sait nous embarquer grâce à ses personnages auxquels on s'attache. Même von Post m'a fait rire alors qu'il est plutôt détestable et j'étais ravie des mésaventures qui lui arrivaient. Au début de l'histoire, on ne voit pas trop où le récit de la vie d'Elina va nous conduire et pourtant on perçoit bien qu'un lien est à établir entre ce qui se passe et ce qui a pu arriver à cette jeune enseignante.
L'auteur a réussi sa mission puisque d'une part je n'avais pas découvert qui était à incriminer et d'autre part le roman se lit facilement avec des personnages attachants.
J'avais déjà lu Horreur boréale du même auteur et j'avais déjà été enthousiasmée.

--------------------------------

Je remercie BABELIO pour cette Masse Critique et les éditions Albin Michel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Emma 18/09/2017 11:14

J'avais commencé Le sang versé de l'auteure, mais je n'ai pas trop accroché, il faudrait peut-être que je retente.

Alex-Mot-à-Mots 19/08/2017 14:27

Une lecture sympathique, je n'ai rien vu venir non plus.

Une ribambelle 20/08/2017 09:38

J'aime bien devoir chercher jusqu'au presque bout du livre qui est le coupable. Deuxième roman que je lis de cet auteur et j'apprécie vraiment.