Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lectures et critiques

Une ribambelle

Arrive un vagabond - Robert Goolrick

Arrive un vagabond - Robert Goolrick

1948. Brownsburg. La vie des 500 habitants est réglée, sage, sans aspérité. La messe est dite chaque dimanche dans les différentes églises. Les noirs et les blancs ne se mélangent pas. Chacun connaît son rôle, sa place. Calme plat sur la ville.
Charlie Beale arrive. Ce solitaire trouve du travail dans la boucherie de Will, dont l'épouse Alma, l'aide à s'installer, se meubler. Il se lie d'amitié avec le couple et Sam, leur petit garçon. Calme plat sur la ville.
La jeune femme paraît. Discrète. Solitaire. Achetée. Là, un coeur s'enflamme. Calme plat sur la ville. 
Jusqu'à quand ?

-----------------------------------

En lisant ce livre, j'étais comme une habitante de Brownsburg : placide. Ne surtout pas faire de bruit, ne pas déranger le cours de la vie. J'ai tout vu se dérouler sous mes yeux en me demandant à quel moment j'allais assister à un drame ou à la manifestation d'un bonheur. Quelque chose allait-il bouleverser enfin le cours de cette vie ? Oui. Mais tout ce qui arrive est à l'image de la vie de cette bourgade. Or à un moment, une tragédie, un amour assouvi doit être a minima bruyant, joyeux, explosif, surprenant, consternant, vecteur de sensations pour qui le vit et qui le lit. Or ici ce n'est pas le cas et cela nuit d'autant plus qu'à la fin d'un roman (voire avant) j'ai besoin d'être réveillée, secouée, étonnée, émue si je n'ai connu qu'un calme plat depuis le début. Sans tomber dans des excès, j'aurais aimé que la fin du roman ne suive pas la linéarité de la vie des habitants de Brownsburg et que l'auteur fasse passer les émotions à la mesure de ce qui s'y passe.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
Je l'ai lu et, comme toi, l'ennui m'a gagné
Répondre
U
Bon. Je me sens moins seule alors. Comme il avait eu le prix des lectrices de Elle, je reste étonnée.
V
j'avais bien aimé mais je garde le souvenir de quelque chose de doux, un peu monotone, donc ça rejoint ce que tu dis.
Répondre
U
Merci. Pour être doux, ca l'est, même dans l'horreur.
A
Ça ne fait pas très envie ..
Répondre
U
L'histoire est belle, les personnages (et surtout le petit enfant) sont attachants aussi mais j'ai vraiment manqué de sentiments et d'émotion. Tout reste en surface et c'est dommage.