Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lectures et critiques

Une ribambelle

L'envol du faucon vert - Amid Lartane

L'envol du faucon vert - Amid Lartane

Je n'en sais rien, tu es une commande, rien qu'une commande. J'assure la livraison avec garnitures et suppléments, dit-il en désignant la dizaine de cadavres. C'est cette garniture qui donne à ta mort l'aspect de la fatalité, d'une malchance fortuite...Personne ne se posera de questions, c'est très différent de ce qui pourrait se passer si tu étais l'unique victime.

Algérie. Le jeune Oulmène, fils d'un notable du régime algérien décide de créer une banque privée. Or il n'a pas de fonds. Mais tout lui semble possible. Il suffit juste de convoquer celles et ceux qui détiennent le pouvoir pour écarter de son chemin ceux qui pourraient entraver son projet.
Il a trouvé la recette 👏. Je vous la livre. ✍️Vous prenez un faitout, y déposez la grossièreté, la vulgarité, l'incompétence, la flagornerie et la manigance. Ah, j'oubliais ! Arrosez le tout d'un peu d'alcool et de poudre. Portez à petit feu, à petits bouillons. Cet amalgame d'ingrédients répugnants finira par éjecter de son contenant ce qui le gêne. L'intelligence et la droiture s'exileront ou s'écraseront au sol, telles des tâches, vite refroidies... Je vous rassure, la violence n'est pas oubliée mais elle est la vapeur qui se dégage de ce cloaque et se répand, se reforme sans cesse. En fin de cuisson, tous ces ingrédients auront contribué à la réussite du plat. Il faut dire qu'avec de tels ingrédients, il était impossible que la recette échouât. 🖍️ Une excellente lecture. Amid Lartane nous livre ici un récit formidablement bien écrit, sans concession sur ce qui gangrène un pays, l'étouffe, participe à sa perte. On ne ressort de cette lecture même pas agacée, ulcérée. Les sentiments restent froids. Juste abasourdie, consternée. J'ai aimé l'efficacité, la précision des mots, la distance établie qui nous dépouillent de sensiblerie, sensibilité, afin de ne garder en tête que la puissance de cette insanité, de ce mal pernicieux.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article