Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lectures et critiques

Une ribambelle

L'art de nuire - Pierre Houdion

L'art de nuire - Pierre Houdion

Au terme de 12 années passées à la Maison royale d'éducation de Saint-Cyr, Mademoiselle de Carvoisin, orpheline, est accueillie auprès de son cousin Mr d'Achy et de son épouse. Ces derniers gèrent la fortune de leur nièce. Voici donc cette jeune fille placée dans un logement. Pendant qu'elle se réjouit du mariage de son amie Mademoiselle de Penthièvre qui devient ainsi Duchesse de Chartres, les d'Achy songent eux, à une union pour leur nièce, l'avis de cette dernière n'étant guère requis. Mademoiselle de Carvoisin saura-t-elle s'octroyer les bonnes grâces de son amie d'enfance qui a rejoint le pouvoir ?
----------------------------------
Pierre Houdion nous offre un texte avec de beaux personnages. En effet Mademoiselle de Carvoisin est une jeune femme avec du caractère malgré une éducation préservée du monde et sous des dehors complaisants, on se rend vite compte qu'elle mène sa vie comme elle l'a décidé. J'ai aussi beaucoup aimé le personnage de Monsieur Fontaine qui est le lien qui unit la duchesse à son amie d'enfance. Il tient son rôle à merveille sans abus de pouvoir. 
Par ailleurs l'histoire est délicate, belle sans mièvrerie aucune. Enfin, j'ai aimé les mots nécessaires à la narration d'une histoire du 18 ème siècle.

Pour finir, là encore les Éditions Thierry Marchaisse (comme certaines autres) savent faire des couvertures fort jolies. Je suis sensible aux couvertures et/ou papiers proposés.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

dasola 11/08/2020 18:37

Bonsoir Une Ribambelle, voici un roman historique qui pourrait me plaire. J'aime ce genre d'histoire avec des personnages au caractère bien trempé. Bonne soirée et très contente de te revoir sur la blogosphère.

uneribambelle 13/08/2020 08:33

Ce livre est bien et il est court donc se lit vite. En ces temps de canicule où l'on a le cerveau qui ramollit, c'est bien.