Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Les temps sauvages - Ian Manook

Les temps sauvages - Ian Manook

Nouvelles aventures pour Yeruldelgger. On retrouve notre héros qui n'a guère changé de caractère. Il ne baigne toujours pas dans la diplomatie et est bien souvent expéditif. 
Tandis qu'Oyun sa collègue s'attelle à trouver comment un homme a pu mourir coincé entre un yack et un cheval -les trois étant congelés dans les plaines- notre héros chercher à trouver une explication à la mort d'une prostituée mais il a à peine le temps de réfléchir qu'il se retrouve être le suspect numéro 1, vidéo à l'appui. Cela s'annonce mal pour lui...Quant à Oyun, elle s'agace de le voir s'éloigner de l'enquête qu'elle est censée mener.

----------------

J'ai un avis partagé sur ce roman :

J'ai aimé le dynamisme, la rapidité avec laquelle les événements s'enchaînent et j'ai apprécié la lecture.
J'ai été ravie de retrouver certains des personnages du premier roman qui nous a fait connaître Yeruldelgger. Le fait de mettre un bémol sur certains des personnages secondaires par rapport au premier roman était plutôt bienvenu car je n'aurais pas voulu les retrouver tous ; cela a permis d'éviter un copier-coller de l'ambiance première. Cependant je déplore que Yeruldelgger ait été moins présent dans le livre cette fois-ci. Je l'ai trouvé trop en retrait et j'aurais aimé qu'il tienne la barque. 
J'ai eu l'impression qu'il m'avait laissée sur le carreau avec Oyun. 

J'ai trouvé l'explication de l'énigme très alambiquée avec beaucoup de ramifications (françaises, russes .....) et à la toute fin du roman j'avais du mal à m'accrocher et à aller au bout de l'histoire.
Je n'ai pas non plus apprécié les titres de chaque chapitre : au début, je ne comprenais pas pourquoi il y avait des pointillés puis quelques mots suivis d'un point. J'ai réalisé assez rapidement que le titre donné à chaque chapitre correspond aux derniers mots dudit chapitre. Je n'en ai pas vu l'intérêt et j'ai fini par ne plus les lire.
Pour rester dans les détails, j'ai déploré le fait que deux des personnages français (le flic de la ferrovière surtout et dans un moindre degré Soulniz) parlent de la même façon que Yeruldelgger. Alors qu'Oyun a sa façon de parler et d'être, là, les trois hommes avaient le même genre de discours, utilisaient les mêmes mots (tout comme les policiers de la BAC au passage).

Enfin j'ai trouvé qu'il y avait trop d'intervenants "policiers" dans cette histoire : la police, les affaires spéciales, l'agence nationale de sécurité, l'armée, les services secrets, la BAC, les flics de la ferrovière. Cela faisait vraiment trop. J'ai cru que l'auteur voulait les caser tous.

 

Un grand merci à Babelio et aux Editions Albin Michel pour ce second volet des aventures de Yeruldelgger

tous les livres sur Babelio.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dasola 17/02/2015 19:52

Bonsoir uneribambelle, à te lire, je ne vais me précipiter sur ce roman. J'avais beaucoup aimé le premier et si c'est pour être déçue, je passe. Bonne soirée.

Une ribambelle 17/02/2015 20:13

J'ai effectivement préféré le premier volet donc oui tu peux attendre si tu en as d'autres à lire.

Alex-Mot-à-Mots 15/02/2015 17:48

Il a l'air tout de même moins violent que le premier tome.

Une ribambelle 15/02/2015 18:18

Vraiment beaucoup moins voire pas du tout. Sans tout dévoiler, cela se limite aux coups d'armes à feu ou d'armes blanches.
En fait je n'avais pas gardé en mémoire la violence du premier opus mais c'est aussi parce que ce n'est pas ce que j'en avais retenu.

Aifelle 15/02/2015 11:01

Comme j'ai aimé le premier, je lirai celui-ci forcément, je verrai bien ce que j'en pense ..

Une ribambelle 15/02/2015 11:17

J'aimerais effectivement avoir ton avis. De ceux que j'ai pu lire, je suis la seule à avoir mis autant de bémols mais peut-être les autres n'avaient-ils pas lu le premier opus.

sous les galets 15/02/2015 10:33

Bon alors déjà que le premier opus m'avait particulièrement exaspérée, autant te dire qu'après ton billet, je ne risque pas d'y revenir.

Une ribambelle 15/02/2015 10:42

J'ai pensé à celles qui n'avaient que moyennement aimé le premier. Je trouve celui-ci moins bien et pourtant je ne pourrais pas dire que c'est le roman de trop comme on pourrait le voir par moment. En effet lorsqu'un premier roman fonctionne bien et que l'auteur surfe sur la même vague pour en écrire un autre, celui-ci est parfois une copie conforme ou n'apporte rien de plus que le premier. Ce n'est pas le cas cette fois-ci car l'auteur prend le parti de mettre le héros en retrait et de faire intervenir d'autres personnages mais c'est justement ce trop plein de personnages, ce trop plein de polices diverses qui m'ont tenue éloignée du roman.

Kathel 15/02/2015 08:51

Je n'ai pas très envie de le lire. Le premier m'avait un peu déçue, alors qu'il commençait bien, que son univers était original... J'avais surtout trouvé qu'il était trop violent. Ah, et pour les titres de chapitre, c'était déjà le même système : les derniers mots de chaque chapitre.

uneribambelle 15/02/2015 08:53

Celui ci est bien moins violent que le premier. Pour les titres de chapitres je n'avais pas dû faire attention la première fois car ça ne m'avait pas marqué. Une chose est sûre, le premier m'a d'avantage plu que celui-ci.