Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Pulp - Charles Bukowski

Pulp - Charles Bukowski

Nick Belane est un détective privé qui habite L.A, roule en coccinelle, n'a pas un rond et est solitaire (comme tous les détectives privés des romans). A ce tableau, on peut ajouter qu'il boit comme un trou tout ce qui contient un mélange d'eau, de sucre, de céréales, d'alcool : cela va de la bière chinoise à la vodka. J'aurais dû compter tout ce qu'il s'était enquillé tout au long du roman. Bref. Nick essaye de faire fructifier sa petite entreprise. Aussi, accepte-t-il de travailler pour un homme qui soupçonne sa femme d'être infidèle, de se mettre à la recherche du moineau écarlate et de mettre sur la main sur Céline bien qu'il soit mort officiellement. D'ailleurs, on peut en douter puisqu'il l'a vu à la librairie de Red ! Maintenant il n' a plus qu'à s'assurer de son identité.
Tout au long de ses pérégrinations Nick va cotoyer des malfrats mais surtout la grande faucheuse, présente de façon incessante.

-------------------

  Le texte nous entraîne de façon dynamique avec des remarques parfois percutantes, de l'humour, des paroles brutes de décoffrage qui siéent si bien au personnage et à son environnement. On suit les aventures de ce détective et l'on cotoye des êtres en se demandant parfois si le héros rêve, s'il est mort mais au final, peu importe : on le suit et on plonge avec lui. 

Premier roman que je lis de cet auteur et très bizarrement je serais bien incapable de dire précisément le ressenti que j'en ai. Je suis heureuse de l'avoir lu, il aurait manqué à ma "culture" littéraire si je ne l'avais pas lu mais je pense que j'aurais préféré quelque chose de plus fort.

--------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sous les galets 26/05/2015 06:40

Buko me fait peur, car je crains qu'il soit trop noir pour moi, qu'il descende trop dans le glauque, mais ce n'est pas du tout le ressenti que j'ai avec ton billet ...A suivre.

Une ribambelle 26/05/2015 07:34

Et bien là tu peux y aller sans problème et puis le roman est court (il doit y avoir 200 pages, pas plus)

le Bison 24/05/2015 17:42

Un roman... Et par conséquent différent de ses habituels écrits qui sont plus des mini-nouvelles autobiographiques, des tranches de vie de sa vie de raté, d'ivrognes ou de baiseur fou. Parfois des trois en même temps. Mais ce Pulp que je n'ai pas lu encore ne doit pas être tout à fait dans la ligne éditoriale classique d'un Bukowski...

Une ribambelle 25/05/2015 09:27

Quand je suis allée à la médiathèque c'était le seul en rayon. Je vais voir s'il y en avait d'autres déjà pris par des lecteurs. J'aurai une idée autre de ce qu'il fait.