Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst

L'enfant de l'étranger - Alan Hollinghurst

L'Angleterre à l'aube de la première guerre mondiale. George est étudiant à Cambridge et a pour ami Cecil qui s'essaye à la poésie. Daphné la soeur de George semble être sous le charme de Cecil et celui-ci n'hésite d'ailleurs pas à courtiser et la jeune fille et son frère. 

On va donc suivre la vie de ces jeunes gens, leur vie d'adultes et d'autres personnages vont venir enrichir le tableau, le tout concentré autour de l'oeuvre de Cecil puisque plusieurs voudront faire une biographie, savoir ce que fut sa vie.

------------------------

Mon avis : alors certes le roman est agréable à lire, certes j'aime l'ambiance qui se dégage de ce milieu là de l'Angleterre mais alors les 750 pages sont bien trop nombreuses. Si les trois premières parties du roman restent agréables à lire et justifiées, je trouve les deux dernières de trop et le roman est bien trop long.
De plus on finit par se perdre à découvrir les descendants de Daphé, George etc.
Et surtout je me demande quelle direction a voulu prendre l'auteur. Au début je me suis dit que cela allait être la poésie le thème central or en voyant les interrogations de Cecil et George au sujet de l'homosexualité, j'ai cru que ce serait ce thème là qui prévaudrait. Alors certes il prévaut puisque régulièrement parmi les nouveaux personnages qui apparaissent tout au long du roman l'auteur nous précise bien qui est homosexuel et les relations que les uns entretiennent avec les autres mais là encore une fois ce thème fait partie du décor au même titre que les belles demeures anglaises. 
Vraiment, je n'ai pas vu où l'auteur voulait nous mener. J'ai l'impression qu'il s'est perdu en cours de route et que c'était beaucoup de pages pour rien (ou pas grand-chose).

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

le Bison 07/07/2015 22:52

A lire les commentaires, une ribambelle de bémols qui ne pousseront donc pas ma curiosité à suivre ce pavé, déjà que j'ai tendance à me perdre dans les histoires à arbre généalogique...

Une ribambelle 08/07/2015 07:49

Sans compter que même avec l arbre généalogique fait de mes blanches mains j avais encore du mal à suivre. Je t épargne un pavé ennuyeux trop long.

Kathel 05/07/2015 09:58

Je me suis ennuyée et n'ai pas dépassé la moitié de ce roman !

Une ribambelle 05/07/2015 09:59

Au final à lire les avis des uns et des autres je me rends compte que j'ai été courageuse :-)

Alex-Mot-à-Mots 04/07/2015 16:32

Une lecture qui m'avait déçue : trop long pour pas grand chose.

Une ribambelle 04/07/2015 16:50

Tout à fait d'accord avec toi

Aifelle 04/07/2015 13:34

Tu n'es pas la première à avoir des bémols ; j'ai abandonné l'idée de le lire.

Une ribambelle 04/07/2015 16:49

En fait je n'en avais jamais entendu parler et n'avais même pas lu d'avis. C'est une prof qui me l'a prêté sans rien me dire sur ce roman. Au final, on a eu le même avis.