Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une ribambelle

Une ribambelle

Lectures et critiques

Un beau coup de coeur

Un beau coup de coeur

Voici un très beau souvenir de lecture et je tenais à vous en faire part. Je ne sais pas si certains d'entre vous l'ont déjà lu. Si non, foncez.

 

----------------

 

Après avoir refermé ce livre, je suis restée allongée, les yeux dans le vague, les bras le long du corps, à regarder le jeu d'ombres et de lumières sur le papier peint. J'étais toujours dans l'ombre du narrateur comme si nous avions été enfermés dans le livre après que quelqu'un l'ai refermé.
J'ai été happée par cette histoire car je voulais savoir où nous allions; Je me suis laissée menée et même si je savais que le narrateur allait être témoin d'un meurtre, vu ce qu'il nous racontait, je ne m'attendais pas du tout à cette mort là. Sans compter, qu'après ce meurtre, il y a le deuxième effet kiss-cool si je puis dire. le boomerang revenait me sonner.
J'ai été sensible à la vie de ce cafetier et de ses habitués ou de ces gens de passage. On sent que l'on marche sur un fil tendu et l'on se demande à quel moment il va craquer. Etrangement, dans ma réflexion, je me suis arrêtée à la découverte du corps tant j'ai été surprise ; je n'ai pas cherché à la fermeture du livre à comprendre ce meurtre, à le justifier, à l'excuser, ni même à comprendre ce qu'avait pu ressentir le narrateur. C'est comme si j'étais morte au moment où l'on découvrait le cadavre.
J'ai tout aimé dans ce livre : l'atmosphère, les protagonistes, le style de l'écriture et surtout j'apprécie vivement de lire des mots qui m'étaient inconnus.
MERCI.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ariane 31/07/2015 13:37

Intéressant. Je le note.

Une ribambelle 31/07/2015 19:37

Excellente idée. Et puis j aime ce titre empreint de naïveté.

le Bison 11/07/2015 22:45

Et donc tu as du papier peint chez toi ?

Une ribambelle 12/07/2015 09:01

Absolument. Dans le salon et dans la chambre de ma fille :-) Posé par mes soins.

dasola 09/07/2015 18:18

Bonjour Une Ribambelle, merci pour ce conseil, tu en parles bien. Je vais voir si je le trouve en biblio. Bonne fin d'après-midi.

Une ribambelle 09/07/2015 20:13

Je l'avais trouvé en médiathèque mais je ne sais pas s'il est disponible partout.

Alex-Mot-à-Mots 09/07/2015 16:16

Et en plus, c'est un polar. Chic !

Une ribambelle 09/07/2015 20:13

Ce n'est pas un polar au sens où on l'entend car il n'y a pas d'enquêteur qui cherche le coupable mais on finit tout de même par nous faire découvrir le meurtrier.

sous les galets 09/07/2015 07:22

C'est donc un polar ?
Ce n'est pas nécessairement mon genre de prédilection, mais pourquoi pas.

Une ribambelle 09/07/2015 07:45

Non ce n'est pas vraiment un polar au sens où on l'entend habituellement. Car en fait le narrateur nous décrit ce qui se passe au sujet de ce meurtre mais il n'y a pas d'enquête. D'ailleurs ça fait un peu roman social car je me souviens encore des descriptions de la ville, du café, d'un couple...

Aifelle 09/07/2015 06:53

C'est un roman dont je n'ai pas entendu parler. Tu m'intrigues. Je le note.

Une ribambelle 09/07/2015 07:46

Je l'avais pris au pif au mètre quand il était sorti à la médiathèque dans les nouveautés. J'ai été enchantée. Et puis le titre m'avait intriguée : je trouve que cela fait réflexion d'enfant de dire "on ne tue pas les gens".